Actualités

Vih/sida : baisse de 40% des prises en charge pour nouvelles contaminations depuis un an dans les Alpes-Maritimes !

29/11/2018
Communiqué de presse

29 novembre 2018



> A quelques jours de la Journée Mondiale contre le sida, cette tendance encourageante qui doit être confirmée, doit pousser les acteurs locaux mobilisés à poursuivre le combat et transformer l’essai

>dans le cadre du projet « Objectif Sida Zéro : Nice et les Alpes-Maritimes s’engagent ! », 500 autotests seront mis dès le 1er décembre à disposition pour déployer massivement de nouveaux moyens de dépistage

 

Entre septembre 2017 et septembre 2018, le nombre de personnes adressées dans les services spécialisés suite à la découverte d’une infection par le VIH a baissé de plus de 40 % dans les Alpes-Maritimes*. Cette baisse concerne particulièrement les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes. Cette tendance, qui devra être confirmée par les données d’incidences issues des déclarations obligatoires, est spectaculaire mais attendue : en effet, en 2018, nous savons comment prévenir efficacement les infections par le VIH.

Ces résultats sont le fruit des efforts coordonnés des personnes issues des groupes vulnérables au VIH qui décident de leurs stratégies de prévention,  des acteurs rassemblés au sein du COREVIH Paca-Est (médecins, collectivités, acteurs associatifs…) et de la prise en compte de l’ensemble des stratégies de prévention aujourd’hui à notre disposition : dépistage répété dans les populations stigmatisées socialement donc exposées particulièrement au VIH (homosexuels masculins, personnes transgenres, migrants, usagers de drogues…), promotion du préservatif, traitement efficace des personnes vivant avec le VIH et déploiement du traitement préventif (PrEP) pour les personnes séronégatives.

Depuis 2016 en effet, la PrEP consiste à faire bénéficier les personnes les plus exposées au VIH d’un médicament préventif, assorti d’un suivi régulier de santé sexuelle afin de dépister et traiter les infections sexuellement transmissibles. La PrEP est entièrement prise en charge par la sécurité sociale. Grâce à l’offre coordonnée initiée dès janvier 2016, 473 personnes bénéficient de la PrEP dans les Alpes-Maritimes** et les analyses montrent qu’environ 40 contaminations ont ainsi été évitées depuis sa mise en œuvre. Les Alpes-Maritimes est l’un des territoires, hors Ile de France, où le nombre de personnes bénéficiant de la PrEP est le plus élevé.

L’autre stratégie efficace est de traiter les personnes vivant avec le VIH précocement et d’améliorer leur accompagnement et leur suivi. Les études internationales menées depuis 10 ans le confirment : une personne vivant avec le VIH traitée efficacement depuis plus de 6 mois ne transmet pas le virus à son/sa partenaire. Depuis 2015, plus de 95 % des personnes vivant avec le VIH suivies dans les Alpes-Maritimes sont traitées et plus de 95 % d’entre elles ont une charge virale indétectable et donc ne transmettent pas le virus.

Enfin, rappelons que le dépistage du VIH est le seul moyen de connaitre son statut sérologique. Un traitement débuté rapidement offre la même qualité et espérance de vie que celle d’une personne séronégative. C’est pourquoi les acteurs des Alpes-Maritimes, réunis au sein du Collectif 06 de lutte contre le sida, se mobilisent pour vous proposer des actions de dépistage et de prévention entre le 26 novembre et le 1er décembre 2018, journée mondiale de lutte contre le sida.

Face à ces données encourageantes, l’ensemble des acteurs du territoire restent mobilisés dans le cadre du projet « Objectif Sida Zéro : Nice et les Alpes-Maritimes s’engagent », pour atteindre l’objectif Zéro Nouvelle Contamination d’ici 2030 (www.objectifsidazero.org). Il faut pour cela accroitre le nombre de personnes utilisant la PrEP, augmenter et répéter les dépistages du VIH et des hépatites dans les populations les plus vulnérables et maintenir les personnes vivant avec le VIH dans le soin et en bonne santé.

>> Pour accélérer la promotion du dépistage sur le territoire et la diffusion de nouveaux outils, les acteurs du territoire, dans le cadre du projet « Objectif Sida Zéro » déploieront dès le 1er décembre 500 autotests auprès des associations en lien avec les populations exposées au VIH. Ces tests seront accessibles sur le stand « Objectif Sida Zéro » qui se tiendra au Village santé place Massena samedi 1er décembre, à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le sida.

D'autres actualités

Objectif Sida Zéro 2018 - 2019