Préservatif

Vous pouvez vous protéger contre les infections sexuellement transmissibles (IST), y compris le VIH, en utilisant un préservatif pendant les rapports sexuels.

Il existe deux types de préservatifs : externes et internes (anciennement appelés masculin et féminin). Ils peuvent être utilisés lors de pénétrations buccales, vaginales et anales, qu’ils soient placés au niveau d’organes sexuels ou d’objets de plaisir. Pour plus d’informations sur leur utilisation, nous vous invitons à consulter ces vidéos de démonstration en ligne étape par étape. Si vous êtes allergique au latex, souvenez-vous qu’il existe des préservatifs sans latex, vous pouvez vous les procurer dans le commerce ou gratuitement auprès de certaines associations.

De la même façon, différents types de lubrifiants (à base d’eau, au silicone…) peuvent vous aidez à obtenir une sensation agréable pendant la pénétration et permettent de limiter les risques de lésions au niveau des muqueuses. L’utilisation de lubrifiant est recommandée lors de pénétrations vaginales et anales mais aussi lors d’autres pratiques sexuelles telles que le fist ou l’insertion d’objets (des gants et des lubrifiants spécialisés existent, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’associations de lutte contre le VIH ou de commerces érotiques).

Les préservatifs vous aideront aussi à prévenir la transmission d'une infection si vous en avez une (les diagnostics d’infections sexuellement transmissibles (IST) sont en hausse depuis un certain nombre d'années en France).

Certains préservatifs sont remboursés à 60% par la sécurité sociale. Pensez à demander une ordonnance à votre médecin.

C'est pourquoi, un dépistage régulier des IST, y compris du VIH, est important, en particulier après des rapports sexuels avec des partenaires nouveaux ou occasionnels, ainsi que dans le cadre d’une relation non exclusive ou de doutes sur l’exclusivité sexuelle de votre ou vos partenaire.s.

Avant de décider de cesser d'utiliser des préservatifs dans une relation exclusive, vous et votre ou vos partenaire.s devriez réaliser un test de dépistage des IST et du VIH.

D’autres méthodes de prévention sont également très efficaces contre le VIH. Ces méthodes comprennent le dépistage répété du VIH et des IST, la PrEP et le traitement post-exposition lorsqu’on n’est pas infecté.e par le VIH, ainsi que la charge virale indétectable ou TasP lorsqu’on est séropositif.ve vis à vis du VIH.

Questions / réponses

Quels préservatifs utiliser ?
Objectif Sida Zéro 2018 - 2019