Contraception d'urgence

La contraception d’urgence est une contraception d'exception à utiliser au plus tard dans les 3 à 5 jours après un rapport sexuel non ou mal protégé. Il existe 2 méthodes de contraception d’urgence : la méthode hormonale et la pose d'un dispositif intra-utérin au cuivre.
La contraception d’urgence désigne des méthodes contraceptives utilisables pour prévenir la survenue d’une grossesse après un rapport sexuel non protégé. Il est recommandé de mettre en œuvre ces méthodes dans les 5 jours qui suivent ce rapport, mais plus elles sont utilisées tôt, plus elles sont efficaces.
Deux méthodes sont possibles et ont un mécanisme d'action différent :
  • Les pilules hormonales contraceptives d’urgence ou "pilules du lendemain" qui permettent de bloquer ou de retarder l’ovulation. Elle est prise en charge par l'Assurance Maladie. Son utilisation doit rester exceptionnelle. Elle n’est pas efficace à 100 % et ne peut remplacer la prise d’une contraception régulière associée à un suivi médical.
  • Les dispositifs intra-utérins au cuivre (stérilets). Ce stérilet en cuivre doit être posé dans les cinq jours maximum qui suivent le rapport sexuel à risque. La pose d'un stérilet nécessite une consultation préalable chez un médecin, un gynécologue ou une sage-femme afin de s'assurer de l'absence de contre-indications. Une fois posé, le stérilet peut rester en place et devenir une contraception régulière. Le DIU au cuivre est disponible en pharmacie sur prescription médicale pour un coût d'environ 30 euros. Il est pris en charge à 65 % par l'Assurance Maladie. La pose d'un stérilet au cuivre est possible si vous n’avez jamais été enceinte.
La contraception d’urgence ne provoque pas l’interruption d'une grossesse. L'utilisation de la contraception d'urgence n'est possible que jusqu'à 3 à 5 jours suivant un rapport à risque. La contraception d’urgence est également disponible en pharmacie.
En savoir plus

Questions / réponses

Pourquoi aller dans un CeGIDD, CPEF, CIVG et PMI pour obtenir la contraception d’urgence ?
Et si je préfère aller dans une pharmacie ?
Objectif Sida Zéro 2018 - 2019